C’est le Mois de la sensibilisation à la cybersécurité : lisez deux fois avant de cliquer

Oct 15 2020

Les cyberattaques continuent de faire la une des journaux d’un bout à l’autre du pays. Qu’il s’agisse de cas isolés de vol d’identité ou d’attaques par rançongiciel qui touchent des millions de personnes, ces actions malveillantes dont nos systèmes de données personnelles sont les cibles ne semblent pas près de s’arrêter. Les cybercriminels recourent à des tactiques de plus en plus perfectionnées et piègent leurs victimes de façon toujours plus insidieuse. Aujourd’hui, alors qu’une pandémie mondiale nous oblige à passer la plus grande partie de notre vie en ligne, la vigilance n’a jamais revêtu autant d’importance.

Octobre est le Mois de la sensibilisation à la cybersécurité. Cette campagne internationale d’une durée d’un mois a pour but de sensibiliser le public à l’importance de la cybersécurité et de le renseigner sur les mesures à prendre pour mieux protéger sa sécurité en ligne. Cette année, le Mois de la sensibilisation à la cybersécurité met l’accent sur la protection de nos appareils électroniques.

Le CIPVP a produit différentes ressources pour aider les organisations du secteur public, les professionnels de la santé et le grand public à protéger les renseignements personnels en ligne et à mieux se prémunir contre les cyberattaques.

La protection des renseignements personnels en ligne est essentielle pour prévenir le vol d’identité. Donner le minimum de renseignements personnels dans les médias sociaux et utiliser des mots de passe forts comptent parmi les précautions dont nous traitons dans Le vol d’identité : un crime de situation.

L’hameçonnage peut se produire en un instant : il suffit d’ouvrir un courriel contenant une pièce jointe infectée ou de cliquer sur un lien anodin qui télécharge un logiciel malveillant pour révéler à l’auteur de cette cyberattaque vos renseignements personnels délicats ou confidentiels. Notre feuille-info Protect against Phishing montre aux institutions et au public comment reconnaître les messages d’hameçonnage, se protéger contre de telles attaques et limiter les dégâts quand on en est victime.

Une attaque par rançongiciel est souvent l’œuvre d’un pirate qui s’infiltre dans de grands systèmes informatiques pour prendre en otage (littéralement) d’énormes quantités de données sur les clients, pour lesquelles il demande une rançon. L’organisation victime doit soit verser les fortes sommes d’argent qu’on lui réclame, soit risquer de voir toutes les données publiées en ligne, causant des atteintes catastrophiques à la vie privée et une perte de la confiance du public. Pour aider les organisations publiques et les établissements de soins de santé à se protéger contre les rançongiciels, notre bureau a publié Se protéger contre les rançongiciels, qui décrit différentes stratégies pour protéger les renseignements et réagir aux attaques.

Le document Les droits des enfants et des adolescents en matière de vie privée, une leçon produite par HabiloMédias pour le compte des autorités fédérales, provinciales et territoriales chargées de la protection de la vie privée au Canada, examine les risques possibles pour la vie privée des plateformes et services en ligne, et montre aux jeunes à protéger leurs renseignements personnels en se familiarisant avec leurs droits en matière de vie privée.

En étant conscients des risques, nous sommes mieux en mesure d’éviter les pièges que nous tendent des pirates qui veulent retourner nos appareils personnels contre nous, surtout à un moment où nous dépendons beaucoup de la technologie pour travailler, fréquenter l’école, faire des achats, nous présenter à des rendez-vous et échanger en ligne.

J’espère que ce mois-ci, vous vous donnerez la peine de lire ces ressources du CIPVP sur la cybersécurité, et de consulter toutes les semaines le site Web du Mois de la sensibilisation à la cybersécurité, où seront fournis de nouveaux conseils pour mieux sécuriser vos appareils.

Inspirons-nous du vieux proverbe du menuisier, et n’oublions jamais de « lire deux fois avant de cliquer ».

Soyez prudents!
Patricia

This post is also available in: Anglais