Summary:

Des responsables de la protection de la vie privée et de l’accès à l’information de l’ensemble du Canada prient instamment le ministère de l’Infrastructure et des Collectivités de mettre la vie privée et la sécurité au premier plan du Défi des villes intelligentes du gouvernement du Canada.

Brian Beamish, commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario, a fait la déclaration suivante sur la nécessité d’élaborer les projets de ville intelligente dans le respect de la vie privée :

« Les projets de ville intelligente peuvent rapporter des avantages aux collectivités et améliorer les services publics au moyen de données et de technologies connectées, mais ces progrès ne doivent pas se faire au prix de la vie privée. Aux termes des lois ontariennes sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée, chacun a le droit de savoir comment les renseignements qui le concernent sont recueillis, utilisés et divulgués. Pour protéger ce droit, on ne peut reléguer la vie privée au second plan. Des mesures de protection de la vie privée et de la sécurité des citoyens doivent être intégrées dans les projets de ville intelligente, du stade de la proposition à celui du lancement. Mon bureau se fera un plaisir de collaborer avec Infrastructure Canada pour faire en sorte que la protection de la vie privée fasse partie intégrante du Défi des villes intelligentes. »

 

Autres ressources

Les villes intelligentes et le droit à la vie privée (en anglais)

Les mégadonnées et le droit à la vie privée

Lignes directrices sur les mégadonnées (en anglais)

 

Renseignements aux médias

416 326-3965

media@ipc.on.ca