Summary:

TORONTO (Ontario) (24 octobre 2017) – Le Bureau du commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario (CIPVP) a publié aujourd’hui un examen des services éducatifs en ligne qu’utilisent les éducateurs et élèves dans les écoles ontariennes. Il comprend des pratiques exemplaires pour protéger la vie privée des élèves et assurer la conformité aux lois ontariennes sur la protection de la vie privée.

Lorsqu’ils inscrivent leurs élèves à de tels services éducatifs, les éducateurs pourraient souscrire à des pratiques de gestion de l’information qui ne sont pas conformes aux politiques de leur conseil scolaire ou à la Loi sur l’accès à l’information municipale et la protection de la vie privée.

Ce rapport recommande aux éducateurs de bien lire les politiques de confidentialité et les conditions d’utilisation pour déterminer comment des renseignements sur les élèves pourraient être recueillis, utilisés et divulgués, et de consulter les responsables scolaires avant de sélectionner des services éducatifs en ligne. Les éducateurs devraient aussi donner des conseils aux élèves sur l’utilisation de ces services éducatifs et le réglage de leurs paramètres afin de mieux protéger leur vie privée.

Le CIPVP a conçu et mené cet examen en collaboration avec le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (CPVP). Le CPVP a publié un rapport distinct résumant ses conclusions.

Cet examen faisait partie d’une grande initiative internationale de ratissage coordonnée par le Global Privacy Enforcement Network (GPEN), un réseau réunissant plus d’une soixantaine d’organismes de protection de la vie privée qui collaborent afin de renforcer la protection de la vie privée dans un contexte de mondialisation croissante.

Pour obtenir des précisions sur le travail du CIPVP en ce qui concerne la vie privée dans le contexte de l’utilisation des services éducatifs en ligne, consulter : https://www.ipc.on.ca/wp-content/uploads/2016/11/online-educational-services-f.pdf

CITATION 

« C’est toujours un défi d’assurer la sécurité et la confidentialité des renseignements sur les élèves, tout en veillant à ce que les éducateurs disposent des outils nécessaires au XXIe siècle pour susciter l’intérêt des élèves. Nous sommes ravis qu’en collaboration avec le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada et le Global Privacy Enforcement Network, nous ayons pu publier ce rapport, qui aidera les éducateurs à choisir des services éducatifs en ligne. »

–Brian Beamish, commissaire

Ressources supplémentaires

Renseignements aux médias
416 326-3965
media@ipc.on.ca