Summary:

Le commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario et ses collègues des autres provinces et des territoires du Canada ont rendu publique aujourd’hui une lettre qu’ils ont envoyée au Comité permanent de la sécurité publique et nationale dans laquelle ils expriment leurs profondes préoccupations concernant le projet de loi C-51. Cette lettre expose comment la loi proposée porterait atteinte aux droits et aux libertés fondamentaux des Canadiennes et des Canadiens en élargissant considérablement le pouvoir de surveillance de l’État. Elle recommande sept modifications au projet de loi qui contribueraient à protéger la vie privée des Canadiennes et des Canadiens tout en prévoyant un mécanisme de surveillance efficace.