Réduire au minimum le risque d’abandon des dossiers de santé grâce à la planification de la relève

Apr 25 2019

Il est essentiel de planifier pour se préparer aux changements inévitables que la vie nous réserve. Pour les professionnels de la santé, un plan de relève bien conçu peut protéger les patients contre une interruption de leurs soins ou une atteinte à leur vie privée en cas de changement dans les activités du cabinet.

Chaque année, le CIPVP reçoit des plaintes concernant des dossiers abandonnés. Ces plaintes sont stressantes pour les personnes dont les renseignements personnels sont compromis et accaparantes pour mon bureau qui doit faire enquête et régler les problèmes. Après un examen pangouvernemental de cette question complexe, le CIPVP a conclu que l’abandon de dossiers médicaux est généralement attribuable à un changement imprévu dans le cabinet qui peut survenir lorsqu’un professionnel de la santé prend sa retraite ou déménage, devient incapable de travailler ou meurt subitement.

À la suite de son examen, le CIPVP a publié une nouvelle feuille-info intitulée Un plan de relève peut contribuer à prévenir l’abandon de dossiers. Ce document souligne certaines pratiques exemplaires que les dépositaires de renseignements sur la santé peuvent appliquer pour prévenir l’abandon de dossiers médicaux et les répercussions connexes.

En vertu des lois ontariennes sur la protection de la vie privée, les dépositaires de renseignements sur la santé ont l’obligation de protéger les renseignements dont ils ont la garde. Des changements peuvent se produire. Lorsque c’est le cas, un plan de relève peut aider les dépositaires de renseignements sur la santé à faire en sorte que les renseignements sur la santé dont ils ont la garde soient sécurisés.