Un an déjà! Le respect des règles sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée à domicile

Mar 24 2021

J’ai peine à croire qu’il y a un an déjà, nous avons fermé les portes de notre bureau et commencé à travailler à domicile. Contrainte à s’adapter et à composer avec des changements rapides, mon équipe affiche toujours le souci constant de rester au service de la population ontarienne, quoi qu’il arrive. Je suis très fière d’elle.

Nous pouvons entretenir l’espoir de retrouver une certaine normalité dans notre vie personnelle et professionnelle grâce à des vaccins efficaces. Toutefois, il faudra que tout le monde ait été vacciné (ou du moins un pourcentage suffisant pour parvenir à une immunité collective) : bon nombre d’entre nous continueront donc de travailler à la maison dans un avenir prévisible. Il se peut aussi que certaines organisations fassent du télétravail, à temps plein ou à temps partiel, une réalité permanente de leurs activités et de leur culture professionnelle.

Que l’avenir nous réserve un retour au bureau ou la poursuite du télétravail, les lois ontariennes sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée continuent de s’appliquer. Protéger la vie privée et la sécurité et assurer l’accès à l’information sont des responsabilités qui revêtent une importance capitale, même en télétravail. C’est pourquoi j’invite toutes les organisations à évaluer régulièrement leurs pratiques et procédures relatives aux renseignements pour leurs employés qui travaillent à distance, et à consulter notre feuille-info Le télétravail pendant la pandémie de COVID-19. Il propose des pratiques exemplaires et des stratégies pour sécuriser les voies de communication virtuelle, protéger les renseignements personnels et gérer les données de façon responsable.

Il est bon aussi de rappeler aux employés en télétravail les responsabilités qui leur incombent :

  • suivre les protocoles de sécurité de leur organisation;
  • demeurer vigilant et conscient des dangers que posent l’hameçonnage et les logiciels malveillants;
  • signaler sans délai les atteintes à la vie privée dans leur organisation;
  • conserver et cataloguer les documents professionnels qui pourraient être requis pour répondre à des demandes d’accès à l’information.

Cette pandémie est en voie de transformer, d’une manière qui reste encore indéfinie, la société, nos familles, notre vie sociale et nos lieux de travail. À mesure que la situation continue d’évoluer, jetez un coup d’œil au site du CIPVP ou suivez-nous sur Twitter pour obtenir nos tout derniers conseils et ressources sur la protection de la vie privée et la conservation des documents pendant que vous êtes en télétravail.

Si vous avez des questions sur le télétravail ou sur d’autres sujets touchant l’accès à l’information et la protection de la vie privée, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Comme toujours, nous sommes à vos côtés et à votre service.

Patricia

This post is also available in: Anglais