Politique relative aux médias sociaux

Le commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario (CIPVP) est un officier indépendant de l’Assemblée législative dont le mandat consiste à surveiller la conformité à la législation sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée dans le secteur public et sur la protection des renseignements personnels dans le secteur de la santé en Ontario.

Le CIPVP utilise certains médias sociaux — dont Twitter, Facebook, LinkedIn et YouTube — dans le but de communiquer avec la population ontarienne et d’autres personnes qui s’intéressent à la protection de la vie privée, à l’accès à l’information et aux questions connexes.

Les comptes de médias sociaux du CIPVP sont gérés par son équipe des communications de la part de tout le personnel du CIPVP.

Le CIPVP dans les médias sociaux

Twitter (@IPCInfoPrivacy)
Facebook
LinkedIn
YouTube

Contenu

Le CIPVP s’efforce de publier des contenus qui sont pertinents pour les personnes intéressées à la protection de la vie privée, à l’accès à l’information et aux questions connexes, de façon directe, réaliste et stimulante.

Ces contenus sont notamment, sans s’y limiter :

  • • des liens vers des communiqués, des documents de travail, des rapports, des bulletins, des billets de blogue, des présentations et d’autres documents du CIPVP qui ont été approuvés et rendus publics;
  • • des liens vers des renseignements pertinents produits et publiés ailleurs (médias, autres commissaires, chercheurs, autres). Il peut s’agir de vidéos, de graphiques, de sondages et d’autres billets émanant d’autres utilisateurs des médias sociaux (billets et gazouillis partagés);
  • • des faits, citations, graphiques et vidéos intéressants concernant la protection de la vie privée et l’accès à l’information.

Les médias sociaux comme sources de politiques officielles du CIPVP

Les billets, les « j’aime », les favoris et les partages ne doivent être considérés en aucun cas comme des sources faisant autorité concernant les textes de loi ou les politiques ou orientations du CIPVP. En outre, la décision du CIPVP de publier ou de partager des renseignements ne saurait être interprétée comme une approbation de leur contenu. Le CIPVP communique ses positions officielles par l’entremise de moyens de communication traditionnels, notamment ses publications officielles (en ligne et autres), des déclarations aux médias et son site Web, www.ipc.on.ca/.

Langues officielles

Les billets de médias sociaux sont rédigés et publiés dans les deux langues officielles dans la mesure du possible, mais les liens proposés ne sont pas toujours disponibles dans les deux langues. Un billet proposant un lien vers un contenu situé ailleurs sur le Web sera envoyé dans la langue de ce contenu. De même, un message partagé sera publié uniquement dans la langue de l’auteur initial.

Abonnements et mentions « j’aime »

La décision du CIPVP de suivre un utilisateur particulier de Twitter ou d’aimer une page Facebook ne saurait être interprétée comme une approbation du contenu. Le CIPVP suit des comptes qui, selon lui, pourraient être pertinents à son mandat. Il pourrait s’agir de comptes de sociétés et d’autres entreprises commerciales (ou de leurs employés) qui publient des commentaires sur des questions touchant la protection de la vie privée ou l’accès à l’information.

Abonnés

De même, le fait qu’un utilisateur suive un compte du CIPVP ne constitue pas une approbation. Le CIPVP cherchera à retirer ou à bloquer un abonné uniquement s’il publie à plusieurs reprises du contenu offensant ou commercial (pourriel).

Accessibilité

Nous nous engageons à mettre à jour et à surveiller nos comptes de médias sociaux pendant les heures normales de bureau, de 9 h à 17 h, heure de l’Est, du lundi au vendredi. Nous nous dégageons de toute responsabilité si le service est interrompu et si l’on ne répond pas.

Messages publics et directs

Nous lisons les mentions, commentaires et questions figurant dans les messages publics et privés dans tous les médias sociaux; dans la mesure du possible, nous y répondons dans la même langue.

Plaintes, demandes des médias et questions personnelles

Nous n’acceptons pas par l’entremise des médias sociaux les plaintes formulées en vertu de la législation sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée dans le secteur public et sur la protection des renseignements personnels dans le secteur de la santé de l’Ontario. Toutes les plaintes doivent être envoyées au CIPVP par la poste en utilisant la formule de plainte appropriée, accessible sur le site Web du CIPVP :

Pour déposer une plainte concernant la protection de la vie privée, veuillez cliquer ici.
Pour déposer une plainte concernant l’accès aux renseignements personnels sur la santé en vertu de la LPRPS, veuillez cliquer ici.
Pour obtenir des renseignements sur la façon d’interjeter appel en vertu de la LAIPVP/LAIMPVP, veuillez cliquer ici.

Les représentants des médias et les personnes ayant besoin de renseignements supplémentaires sont priés de communiquer avec nous au moyen des méthodes traditionnelles. Aucune suite ne sera donnée aux billets publiés dans les médias sociaux à l’intention du CIPVP qui contiennent des commentaires sur le travail ou les fonctions professionnelles d’employés du CIPVP.

Utilisation personnelle des médias sociaux par les employés du CIPVP

Certains employés du CIPVP utilisent les médias sociaux en se servant de leur propre nom ou d’un pseudonyme. Malgré leur affiliation professionnelle au CIPVP, leurs billets ne reflètent pas les positions officielles du CIPVP, et leurs auteurs les diffusent à titre de simples citoyens.

Enquêtes ou examens

Les médias sociaux ne sont pas utilisés pour renseigner le public sur les enquêtes ou examens en cours. Si vous avez des questions sur la présente politique, veuillez nous écrire à info@ipc.on.ca.